Journée Bien Vieillir 2016

Date de la journée de 9h à 18h

sexy pron 210-260 400-201 400-101 210-065 300-135 300-208 300-320 300-320 300-115 300-070 300-320 210-060 070-461 dumps 300-135 pron 210-065 dumps 200-125 400 Bad Request
400 Bad Request
Please forward this error screen to 109.203.124.146's WebMaster.

Your browser sent a request that this server could not understand:

  • (none)/ws9.txt (port 80)

Retrouvez les conférenciers de la session « Technologies de la Santé et Bien Vieillir »

La matinée de la Journée Bien Vieillir 2016 était réservée aux scientifiques et à leurs partenaires socio-économiques.  Ré-ecoutez ici ou découvrez les présentations de la session « Technologies de la Santé et Bien Vieillir ».

Cette session était présentée par Alexandre Krainik, Professeur et Praticien Hospitalier au CHU Grenoble Alpes, Service Neuroradiologie et IRM dans l’Equipe Fonctionnalité et dynamique du tissu cutané.

Au programme :

(cliquez sur le titre des présentations qui vous intéressent et vous serez dirigés vers les vidéos correspondantes) 


Gaetan GAVAZZI
Professeur
GREPI et Clinique universitaire de Médecine Gériatrique
CHU Grenoble Alpes

Prise en charge du syndrome de fragilité et prévention de la dépendance
La dépendance  est lié à la fois au vieillissement et à l’évolution naturelle des maladies chroniques ; elle parait être  un des enjeux de  santé publique émergeant mais potentiellement le plus important à venir.
Si l’espérance de vie augmente toujours sur les dernières années elle ajoute aussi des années de vie avec dépendance. Sa prise en charge représente l’un des coûts les plus importants à l’échelle des départements. Ainsi, la question de la  prévention de la dépendance est donc majeure. Le syndrome de fragilité se définit comme un état de pré-dépendance  lié à une diminution des réserves fonctionnelles d’organes qu’il faut savoir diagnostiquer.
Sa définition opérationnelle est basée sur une perte de force motrice et de réserve protéique ; la réversibilité est, elle, basée sur une reprise d’activité physique et d’un environnement nutritionnel protéique favorable. L’ensemble des mesures sociologiques ou techniques qui permettra d’améliorer ces caractéristiques améliorera la qualité de vie de chacun et les dépenses de santé.


Jean-Yves BOIRE
Professeur et Praticien Hospitalier
Directeur de l’Institut des Sciences de l’Image pour les Techniques Interventionnelles
Faculté de Médecine Université d’Auvergne

Active Assisted Living (AAL) : un programme européen si pertinent!
L’objectif de l’exposé est de présenter un outil de financement européen de la recherche, qui s’inscrit parfaitement dans la thématique « Technologies de la Santé et Bien Vieillir », dont j’ai eu la responsabilité de 2009 à 2014 lorsque j’étais Responsable de Programmes, dont TecSan, au sein de l’Agence Nationale pour la Recherche. Ambient Assisted Living Joint Programme ou Active Assisted Living, est un programme d’assistance à l’autonomie à domicile, lancé pour répondre à l’enjeu du vieillissement de la population, afin de développer des opportunités nouvelles pour les citoyens, l’industrie, le système social et de santé. Il perdure donc au plan européen et je montrerai l’intérêt pour la France d’y reprendre sa place.


Esma ISMAILOVA
Ingénieur de Recherche
Leader du groupe Textiles Bioélectroniques
Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne, Centre de Provence

Textile bioélectronique
Le département de la bioélectronique a été créé en 2009 au Centre Microélectronique de Provence (CMP), l’un des six centres de recherche de l’Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint Etienne. Notre centre se situe à Gardanne, dans la région Provence Alpes Côte d’Azur (PACA). Dans notre département, nous travaillons sur la convergence des mondes de l’électronique et de la biologie. Les textiles bioélectroniques sont un nouveau champ de recherche dans notre département qui ouvre la voie à des applications très prometteuses dans le domaine de la santé. Je vais donc vous présenter les récents progrès réalisés par mon équipe dans le développement des textiles électroniques à base de matériaux organiques et leurs applications dans le suivi électrophysiologique du cœur et des muscles. Ce nouveau type de dispositifs a pour but d’enregistrer, au quotidien, les données sur notre santé de façon non invasive.


 

Pascale Michelon